Vente exceptionnelle par les Amis de la basilique, au prix de 5 euros, de leur ouvrage "Le renouveau des études romanes".
Pour l'acquérir, vous pouvez vous adresser à l'Office de tourisme de Paray-le-Monial, siège de l'association. Pour un envoi postal, nous contacter.
 
Couverture
TOUJOURS EN COURS : Actes du colloque 2015 : la publication est en vue ! Le bulletin de souscription vous permet de réserver l'ouvrage à tarif préférentiel : cliquez ici !

 

Les Amis de la basilique de Paray-le-Monial se sont dotés d'un site Facebook. Pour suivre facilement leurs actualités, n'hésitez pas à rejoindre le groupe : 

https://www.facebook.com/Amisbasiliqueparay/

 

 


 

ARCHITECTURE ET LITURGIE AU MOYEN AGE

Au Moyen Age, les églises sont d’abord des lieux de vie, pour le clergé comme pour les fidèles. A l’autel, dans le sanctuaire, dans les saints Sépulcres, dans les chapelles hautes, dans les oratoires souterrains, se déroulent des actions liturgiques et des cérémonies si riches en objets de culte, en vêtements liturgiques, en parures, en parfums, en chants… De grands programmes iconographiques accompagnent la liturgie et en forment souvent un commentaire théologique  : les tympans brionnais en sont un bel exemple. Mais à côté de ces solennités existent aussi des festivités populaires, bruyantes, dansantes, parfois même débridées, souvent tolérées, parfois rejetées. Quant aux pèlerinages, ils forment un indispensable - et souvent insupportable - moment de la vie de l’Eglise. Les églises médiévales fourmillent ainsi d’activités très diverses, solennelles ou bon-enfant, toujours très vivantes. Il y a donc un lien étroit entre l’architecture religieuse et la liturgie. La crypte ou le déambulatoire, par exemple, constituent des formules bien adaptées au culte des reliques. S’il est fort, ce lien n’est pas non plus exclusif et la création architecturale dépend d’autres intentions  : esthétiques, politiques, ecclésiologiques… Ainsi, la «  fausse vieille  » crypte  d’Anzy-le-Duc a pour finalité d’affirmer architecturalement l’ancienneté du culte local de saint Hugues de Poitiers, face à la conquête par Cluny du sud du diocèse d’Autun. De même, à Paray-le-Monial, le déambulatoire de la priorale est à la fois un souvenir d’Hugues de Semur, une traduction monumentale de la puissance parodienne et l’expression de l’appartenance à l’ordre clunisien.

Nicolas Reveyron

 

Programme (cliquez).

Résumé des communications (cliquez).

 

__________________________________________________________________________________________________________________

Qui sommes-nous ?
Basilique chevet

 

  • L'Association des Amis de la Basilique a pris en 1998 la suite de l'association fondée en 1992 pour commémorer le 9ème centenaire de la construction de la Basilique de Paray-le-Monial.
  • De par ses statuts, elle a pour mission de rechercher et mettre en valeur les richesses archéologiques, historiques, culturelles et touristiques de Paray-le-Monial et en particulier de la Basilique ; dès le début, l'association s'est aussi intéressée à l'art roman de notre région et participe, depuis sa création, aux activités de la Fédération des Sites Clunisiens dont elle a été l'un des membres fondateurs.
  • Les membres du conseil d’administration se réunissent les premiers mercredis de chaque mois dans les locaux de l’office de tourisme, siège social de notre association.
  • Lors de ces réunions, nous définissons nos actions : organisation du colloque annuel, éditions et sorties.

Composition du bureau :

  • Président : Bernard DURAND
  • Vice-Présidente : Marie-Thérèse ENGEL
  • Secrétaire : Christiane LACROUTE
  • Trésorier : Jean-Noël BARNOUD

Une association à vocation scientifique !

  • Grâce au concours déterminant de Nicolas REVEYRON, professeur d'histoire de l'Art et d'Archéologie à l'Université Lyon II-Louis Lumière, CNRS 5138, IUF et directeur scientifique de l'association, les Amis de la Basilique organisent chaque année, le premier week-end d'octobre, les "Rendez-vous d'Automne" de Paray-le-Monial.
  • Cette activité a débuté en 1998 par un grand colloque scientifique international de trois jours consacré au "Renouveau des études romanes en Bourgogne du Sud", avec le concours de vint cinq intervenants dont les Professeurs Masuyo TOKITA-DARLING de l'Université d'OKAÏDO, Edson ARMI de l' Université de SANTA BARBARA, Christian SAPIN, du CNRS.
  • Ce colloque a fait l'objet d'une publication scientifique de haut niveau dont les contributions sont fréquemment citées dans les travaux historiques ou archéologiques actuels. Parmi les différents thèmes abordés durant toutes ces années, citons, les Cryptes romanes (en 2001), Mottes, donjons et châteaux forts (en 2002), Le Moyen-Age en chantier (en 2003).
  • La manifestation organisée en 2004 pour commémorer la consécration de l'autel de l'église, dite Paray II, a revêtue une importance particulière et a donné lieu à la publication d'un nouveau recueil : 1004 -2004, Un millénaire à Paray-le-Monial.
  • Ces « Rendez-vous d'automne » intéressent un public fidèle de passionnés, attirés par des conférenciers de haut niveau, issus de nombreuses Universités françaises ou étrangères.
  • L'association des Amis de la Basilique a suivi de très près les travaux de restauration de la Basilique, conduits de 1997 à 2005 par Fréderic DIDIER, architecte en chef des Monuments Historiques, qui ont été précédés des premières fouilles archéologiques, jamais conduites sur le site, par une équipe dirigée par Gilles ROLLIER. Ces fouilles ont permis de préciser de manière quasi définitive la chronologie de la construction de la basilique et les différentes étapes d'un chantier plein de surprises. Gilles ROLLIER intervient régulièrement dans les "Rendez-vous d'automne".
portail nord    silencieux

Portail nord du transept

Chapiteau appelé : "Le Silencieux"

 

 

Liens utiles